02/06/2008

icon : yves saint laurent 1936-2008

1910702397.jpg

triste annonce : monsieur saint laurent est décédé le 1er juin 2008.

toujours à l'avant-garde, il fut le premier à lancer le prêt-à-porter de luxe en ouvrant un magasin rive gauche, en 1966. yves saint laurent avait pris sa retraite en 2002 après un dernier grand défilé retrospectif à beaubourg, représentant 40 années de création, où il vit saluer la foule entourées par des dizaines de mannequins et d'égéries, dont catherine deneuve ou laetitia casta.

 

la carrière de yves saint laurent en quelques dates :

1954 + yves saint laurent s'inscrit à l'école de la chambre syndicale de la haute couture à paris. il est présenté à christian dior, qui l'engage aussitôt comme assistant.

1957 + à la mort de christian dior, yves saint laurent le remplace.

1961 + création avec pierre bergé de la maison de couture yves saint laurent.

1962 +  le 29 janvier, yves saint laurent présente sa première collection 30 bis, rue spontini.

1966 + premier smoking. ouverture de la première boutique de prêt-à-porter yves saint laurent rive gauche.

1976 +  triomphe de la "collection russe".

1982 + yves saint laurent reçoit "the international award of the council of fashion designers of america" lors de la soirée célébrant les vingt ans de sa maison de couture.

1983 + rétrospective au metroplitan museum of art de new york. c'est la première fois qu'un artiste vivant expose dans ce musée.

1998 + yves saint laurent met en scène 300 mannequins sur la pelouse du stade de france à l'occasion de la coupe du monde de football.

2002 + yves saint laurent, le 7 janvier, décide de mettre fin à sa carrière. le 22 janvier, au centre pompidou, défilé rétrospectif de 40 années de création.

 

____________________________

pour connaître sa briographie complète, allez sur le site ysl.com

photo : helmut newton 

Commentaires

La disparition d'un grand maître ... journée triste pour la mode...

Écrit par : Daphné | 02/06/2008

LA GRANDE MASCARADE DE LA HAUTE COUTURE

Nouvelle apocalyptique sur la planète FUTILITE : le décès (dû à une cessation de vie) de Yves Saint-Laurent, pape du chiffon de luxe, empereur du rien du tout. Consolation pour toutes les admiratrices de Yves Saint-Laurent qui ont un pot de yaourt à la place du ciboulot : Catherine Deneuve, égérie du Maître, a pleurniché la mort du "génial créateur" de tout son lifting de vieille putain décatie ménopausée et écervelée (rappelons-nous ses fameux "Cahiers de cinéma", sommets de la nullité littéraire).

Raphaël Zacharie de Izarra

Écrit par : Raphaël Zacharie de Izarra | 02/06/2008

merci d'avoir rendu cet hommage à monsieur st laurent, je trouve que la blogosphère reste assez silencieuse...
no comment sur le message précédent...:o(
cat

Écrit par : CAT | 03/06/2008

tu es revenue avec un très joli post rosalie!
bises

Écrit par : diane | 03/06/2008

Un être s'éteint, une bloggeuse s'éveille.

Écrit par : Lâm | 06/06/2008

ma beauté je ne savais même pas que tu avais repris du blog... très joli post!

Écrit par : MARIE SUE | 10/06/2008

ahh je suis bien contente que tu sois de retour!!

Écrit par : au pays de candy | 29/06/2008

Le citoyen de base est un minable

Le socle de la société est composé d'hommes ordinaires sans histoires ayant des préoccupations à la hauteur de leurs pieds.

Minus de naissance, ils suivent l'ornière avec des espoirs "d'ascension bancaires", attendent pendant des années leurs promotions d'employés, de comptables, leurs augmentations de salaire de chauffeurs-routiers, leurs réductions d'impôts d'ouvriers spécialisés ou de patrons d'entreprises, aspirent à rembourser leurs maisons achetées à crédit, passent leur temps libre à s'engraisser le corps tout en se vidant l'esprit, sont contrariés -voire franchement énervés- par une rayure sur la portière de leur voiture, vivent avec des soucis d'assurés, meurent avec des rêves de retraite qui ne sortent jamais de leurs têtes. Chez eux la perspective de la retraite est comme un appendice mental, un mystère quasi génétique dont ils ne parviennent définitivement pas à faire abstraction. Ils appellent cela un "acquis social". Pour eux c'est sacré, la retraite. Tellement essentiel qu'ils passent leur existence à l'attendre.

Précisons que ces minables qui travaillent toute leur vie pour se constituer une retraite meurent souvent avant la retraite, ce qui prouve que la justice divine existe, au moins en ce qui concerne les abrutis.

Du berceau à la tombe ces citoyens ordinaires rasent le sol de leurs pensées triviales, caressant des chimères aussi volatiles que des gains de LOTO, aussi clinquantes, plates, vulgaires, superficielles que des écrans de télévision à plasma.

Pour eux les vacances sous les cocotiers représentent le sommet de la félicité. Ils sont fiers de leurs automobiles. Ils vont aux enterrements avec des lunettes noires, fêtent leur anniversaire tous les ans de leur vie, se promènent aux Champs-Elysées en famille, sont farouchement opposés à la chasse mais pas contre leur "steak" du midi. Bien entendu leurs habitudes alimentaires sont infâmes, grossières, voire ignobles. Mais eux ne voient rien, c'est le principal.

Leur morale se borne au code civil. Leur bonté est basée sur les arguments commerciaux des publicistes. Leur vue humaniste est réglée sur les fluctuations économiques. Les pieds bien sur terre, jamais ils ne décollent.

Il faut toutefois reconnaître leurs mérites : assoiffés de confort aussi bien mobilier qu'intellectuel, ils font d'excellents patriotes, de bons ouvriers, des pions dociles pour le marketing, la politique, la télévision.

Ce sont les citoyens de base. Ils sont gentils, aimables, parfois même assez courtois. Il n'empêche que ce sont des minus, des infirmes de l'esprit, des atrophiés de l'âme, des pauvres types pour qui la mort se résume à des préoccupations strictement funéraires : le choix du "prestataire de services", voilà ce qui compte pour eux.

Raphaël Zacharie de Izarra

Écrit par : Raphaël Zacharie de Izarra | 29/06/2008

Et oui... un grand monsieur est partie

Écrit par : 815h0p | 22/07/2008

This photo is a true classic!

a kiss!

great blog!

Écrit par : kirafashion | 25/07/2008

toi aussi tu as disparu ?

Écrit par : célia | 19/08/2008

Écrire un commentaire